Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 75 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bailey-Wylla

Nos membres ont posté un total de 2905 messages dans 758 sujets
Petits conseils aux nouveaux Frères...

Dim 6 Mar - 21:58 par Xelfen T'Hyaloc

Salutations,

Le forum s'enrichit et le nombre de sujets à lire pour un nouvel arrivant peut sembler gigantesque. Wink

Ceci dit vous avez le temps, personne ne devrait vous attaquer pendant que vous déambulerez au fil des discussions.^^

L'accès à la totalité des catégories n'est possible qu'aux personnes faisant parti du groupe des Frères actifs.
Pour faire parti de ce groupe, il faut :
1) …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 0


Lorsque tout commença...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsque tout commença...

Message  Tynetth le Dim 5 Déc - 21:42

Ce récit raconte l'épique épopée de la plus chanceuse et mignonne petite Trolle ayant vu le jour Sur Azeroth, j'ai nommé : Tynetth.

Par un jour de pluie, alors que les chasseurs rentraient d'une chasse particulièrement difficile, un tremblement de terre se fit ressentir à Tranchépine...
Le chef Hébus, fière Troll chaman, savait ce que cela signifiait : l'arrivée en masse de guerriers Kolkars souhaitant détruire son village, comme ceux déjà pillés alentours...
Il rassembla ses guerriers, ses mages, ses prètres et ses chasseurs en vus de les tenir à distance en attendant que les enfants se mettent à l'abri.
Pas les Trolles me diriez-vous? Avez-vous déjà tenter d'arrêter une Trolle voulant protéger son Troll et ses Trognons?
Les seules Trolles non comprises dans la bataille étaient Waha, la femme d'Hébus et sa suivante. Waha attendait un heureux évènement dans les jours à venir.

Le village se mit en ébullition. Certains se pressaient d'aller enfiler leurs armures, d'autres se dépêchaient de retourner les chariot au sol pour faire ralentir la meute de centaures.
Les armes sortaient au clair, les incantations se faisaient entendre et les pièges se dressaient un peu partout autour du village.
Hébus monta en haut du talus qui lui servait d'estrade de communication. Il contempla le désordre qui régnait autour de lui et soupira.
Qu'allait devenir son village, ses Trolls, et les enfants?
Il se retourna en direction de l'épaisse poussière qui montait à l'horizon et qui signifiait l'arrivée des Kolkars...

-Combien peuvent-il bien être, se demanda Hébus.
-Ils sont au moins un millier, lui répondit Gnondpom son fidèle bras droit et prêtre du village, qui entendit sa question.
-Un millier? Alors que nous ne sommes qu'une poignée... répondit le Chef. Le combat va être rude et long.

Hébus se replaça en face de ses Trolls et leur dit d'une voix forte :

-Mes amis, mes frères, la bataille à venir va être rude, pour ne pas dire impossible!
Les Trolls se jetèrent des regards inquiets.

-Mes amis, mes frères, nous allons tenir tête à ces maudits demi-hommes, pour sauver nos maisons et sauver nos enfants!
/1ère partie On

Certes nous ne sommes pas nombreux mais chacun de vous à déjà prouver sa valeur de maintes et maintes fois!
Le sang de Troll qui coule dans nos veines est le plus pur de tout Azeroth, alors nous ne flancherons pas!
Regardez-les, mes frères, lorsque ces bandits auront vus nos visages et notre détermination ils rentreront pleurer près de leur mère!
Les cœurs des Trolls se mirent à battre à l'unisson... Les yeux brillants de fierté!

-Que cela soit dit, mes amis, le temps des Trolls est arrivé! Montrons à tous qu'à partir de ce jour Hébus et et les siens ont défait ces misérables demi-hommes!
A la guerre! Pour la Horde!
-Pour la Horde, répondirent les défenseurs! Pour la Horde!

Hébus descendit de son talus et avança jusqu'à l'entrée du village, ses Trolls sur les talons.
Ils regardèrent droit devant eux, Trolls, Trolles, toutes classes confondus.
Les chasseurs grimpèrent sur les palissades et les toits des chaumières.
Les guerriers, chamans, se placèrent en première ligne, les mages derrière eux.
Les prêtres était dispersés dans chaque groupe.
Ils regardèrent droit devant eux, le visage du troupeau qui grandissait de plus en plus vite...
5 kilomètres... 2 kilomètres... 500 mètres...
Hébus cria une terrible insulte à l'encontre des attaquants repris en coeur par sa troupe et tous se mirent à charger!

Le choc fut violent! Les centaures ayant une force de frappe plus rapide enfoncèrent facilement les lignes des Trolls.
Mais ceux-ci se retrouvèrent vite encerclé par les fières guerriers d'Hébus.
Les chasseurs lançaient leur familier dans la bataille tandis qu'ils faisaient pleuvoir des centaines de traits sur l'arrière de la troupe ennemi.
Les mages faisaient pleuvoir de la glace, du feu ou bien transforment les attaquants en mouton pour les stopper.
Les pièges des chasseurs avaient bien marché , et avaient ralenti quelque peu la masse de Kolkars mais cela ne fut pas suffisant.
Petit à petit, malgré la présence des prêtres et de leur magie curative, les morts commençaient à s'entasser ci et là.
Pour un centaure tombé, deux le remplaçaient... Les demi-hommes mourraient mais pas assez vite, pas assez nombreux...

Mètre après mètre, les défenseurs reculaient devant la force des centaures.
Hébus qui était dans le groupe le plus important, fit un rapide calcul.
Il ne pouvait pas se permettre de perdre tous ses guerriers, toutes les Trolles, les enfants et son village.
Il ordonna un repli derrière les palissades.
Les centaures avancèrent de plus belle mais se heurtèrent vite à un système plus compliqué à faire tomber étant donné que tous les Trolls se protégeaient derrière des chariots.
Hébus appela vite son second, Gnondpom.
-Écoute moi, mon ami, lui dit le chef Troll, va chercher ma Trolle, sa suivante et tous les Trognons et amène les loin d'ici, très loin d'ici.
-Je ne peux pas t'abandonner, lui répondit le prêtre, je ne te laisserais pas seul tant que je serais en vie.
-Ne t'inquiète pas, mon vieil ami, il m'arrivera rien tant que j'aurai avec moi, tous ces fièrs Trolls! Alors vas-y maintenant où il sera trop tard!

Gnondpom regarda son chef et son ami, regarda les défenseurs et regarda les Kolkars. Il se retourna et courut aussi vite qu'il le put en direction de la maison d'Hébus.
Waha était en train de se disputer avec sa suivante car celle-ci voulait prendre part à la bataille.
Lorsque le prêtre les rejoignit, Waha était déjà sortit.
-Reste là, Wah, cria Gnondpom, nous devons nous enfuir.
-Jamais de la vie, cracha la Trolle, je n'abandonnerait pas mon mari!
-Ecoute moi, c'est Hébus lui-même qui m'a demandait de partir avec toi,et même si je suis réticent à le laisser, la survie de ton bébé et des autres enfants sont le plus important!

Waha eut les larmes aux yeux, et pensa qu'ils avaient raisons...
Elle inspira un grand coup et cria en direction de son Troll :
-Hébus, si aujourd'hui tu venais à mourir, je viendrais moi-même sur at dépouille pour te tuer une deuxième fois!
Le chef Troll lui envoya un baiser.

Waha se retourna et cria à sa suivante :
Allez chercher tous les Trognons et partons sans tarder!

Ils marchèrent tous avec la sensation de sentir le souffle chaud des centaures dans leur cou...
Le bruit de la bataille emplissait l'air et résonnait dans toute la vallée.
Ils marchérent pendant des heures, afin d'arrivée sur une colline surplombant la vallée. Ils trouvèrent la grotte de survie de leur village, la grotte qui servait de refuge dans les cas extrème, comme aujourd'hui.
Gnondpom effaçait leurs empreintes afin de devenir invisible aux yeux des pisteurs centaures.
La grotte se trouvait dans une épaisse végétation, ce qui la rendait quasiment invisible.

Les enfants et la suivante rentrèrent dans la grotte et allèrent se cachaient au fond.
Gnondpom et Waha restèrent au devant et ragardèrent au loin l'épaisse fumée qui montait de leur village.
La Trolle fut submergée par un chagrin énorme et sentit une vive douleur dans le vente
-Gnondpom... Je sens... Le Bébé arrive...
-Ne bouge pas, lui répondit-il.

Il allat chercher en vitesse une paillasse à l'intérieur de la grotte et lui apporta.
-Allonge toi, je vais chercher de l'eau et du linge propre.

Le prêtre reparti à la petite rivière qui passait à côté de leur abri et regagna la grotte pour ramasser tout le linge propres qu'ils avaient prévu à cet effet.
Il se plaça à côté de son amie :
-vas-y, Waha, je suis prêt et la Lumière nous aidera.

Elle regarda au loin encore une fois. Elle aperçut de nouveau cette fumée noire, synonyme de mort pour son village et de son Troll.
Elle hurla de rage, de désespoir et de douleur...Elle poussa, poussa, pour sortir son bébé, se demandant quel avenir elle allait pouvoir lui donner...
Elle poussa, poussa encore une fois, et Gnondpom sorti le petit troll...
Le bébé se mit à hurler, en même temps que sa mère et que le cri de son père en train de se faire submerger.

Le prêtre et la Trolle venait de comprendre ce qui se passait : le village était définitivement détruit...
Waha, prit son bébé et la regarda.
-Mon bébé, ma fille, tu es tout le portrait de ton père. Nous n'oublierons jamais sa mémoire et je t'enseignerais tout ce que je sais sur lui et notre village.
Tu vas être appelé à devenir Chef un jour, et de te venger de nos ennemis, les meurtriers de ton père et de nos frères!
Ma fille, tu vas t'appeler Tynetth, un nom qui fera trembler tous tes ennemis car celui-ci veut dire "Vengeance"!

/1ère partie Off

Tynetth

Messages : 128
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 36
Localisation : Derrière mon PC

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum